Au sujet de

Ces discours, vous les connaissez, ils sont rabâchés (de la même façon) toute la journée sur tous les médias. Ce que nous proposons ici, c'est d'avoir non pas des certitudes, mais des éléments de réflexion, car pour se faire une idée des évènements il faut lire plusieurs point de vue. Et ce n'est pas en écoutant les "médias officiels" que vous pourrez en avoir !
Il ne suffit pas de s’informer, ils faut s’impliquer !
« Dans une période de tromperie universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire. » (George Orwell). Si le fait de révéler un crime est considéré comme un crime, c’est que vous êtes gouverné par des criminels.

Ici, on ne dépose pas de cookies. On ne marque ni ne prend sur votre ordinateur.


Dossiers
»Guerre«

Qui condamne les États-Unis pour leurs crimes contre l’humanité ?

28-04-2019
par Modesto Emilio Guerrero

Les ambassades des États-Unis ont publié la semaine dernière une déclaration condamnant le gouvernement de Nicolas Maduro pour « corruption et chaos », signalant certains cas de corruption dans lesquels il pourrait y avoir la participation d’un haut fonctionnaire, sans fournir de preuves. Et pour le chaos, c’est plus simple : il n’a pas d’autre cause que Maduro, qui en même temps dirige la société qui est victime de ce chaos.

Rare, très étrange, la logique et l’éthique de cette déclaration contre un gouvernement insubordonné à leur politique étrangère.

Si jamais un système international non contrôlé par un empire quelconque, basé sur ce dont rêvait Emmanuel Kant (« éthique, juste et équilibré en pouvoirs »), faisait un procès aux gouvernements des États-Unis entre 1798 et 2019, pour crimes contre l’humanité, génocide, assassinats sélectifs, destruction d’États démocratiques, violation de la souveraineté et massacre, les 46 présidents de ces 221 années seraient condamnés, leurs cadavres déterrés, ramenés devant les tribunaux et enterrés à nouveau. Il en serait de même pour les procès de la Grande-Bretagne, de l’Espagne ou de la Turquie pour les massacres dans leurs domaines coloniaux.

Les États-Unis ont parrainé 319 des 322 coups d’État perpétrés en Amérique Latine au XXe siècle, avec une montagne de morts, de « chaos et de corruption » dans les 21 pays qui les ont subis. Depuis l’intervention militaire dans les Caraïbes contre la France en 1798 et l’invasion des Malouines en 1831, les États-Unis ont exécuté 45 interventions militaires contre des peuples et des nations du monde entier, selon Wikipedia : combien de morts, de chaos et de corruption ont-ils laissé ? Toute cette folie doit être additionnée. (Enfoques/La Nación, Buenos Aires, 1998)

News Front a rapporté plus de 2 millions de meurtres commis par les gouvernements US depuis 1992 :

« Nous estimons qu’environ 2,4 millions de personnes ont probablement été tuées en Irak à la suite de l’acte d’agression historique commis par les États-Unis et le Royaume-Uni en 2003« .



Voltaire.net, une agence spécialisée en géopolitique, résume une étude qui documente les décès de 10 à 15 millions de personnes :

« Décès causés uniquement par les guerres de Corée et du Vietnam, les deux guerres contre l’Irak, les guerres US et les coups d’État dans plus de 30 pays en Asie, Afrique, Europe et Amérique Latine. Rien qu’au Vietnam, au Cambodge et au Laos, environ 7,8 millions de civils ont été tués« .

Enfin et surtout : à Hiroshima et à Nagasaki, le président Harry Truman a tué 246 000 civils en quelques heures, sans armes et vaincus (Wikipedia), dans un pays qui s’était déjà rendu. Deux jours plus tard, avec le Premier ministre Churchill, il a ordonné l’incinération massive de plus de 600 réfugiés et blessés de guerre, jetant sur la ville allemande de Dresde (également vaincue et rendue) quelque 700 000 bombes au phosphore sur un demi-million de personnes, selon l’article du journaliste John Stanton dans le magazine américain CounterPunch (NY, 7/7/2003).

Même si le récent rapport du département d’État, publié par ses ambassades, avait en partie raison, qui juge les gouvernements US pour une telle folie mondiale depuis 221 ans ?



Haut

INTRO
» Dossier «

Les Empires ne finissent pas assassinés. En fait, ils se suicident.
Au Grand jeu
Balkans
Chute des Empires
Energie
Europe
Géopolitique
Guerre
Histoire
Pays
Syrie

Vite
» lu«

LES AMÉRICAINS N'ONT PAS CHANGÉ !
Posté le Juin 07, 2019     Le bien connu sénateur Harry Truman a exprimé la position des États-Unis de façon très succincte :
« Si nous voyons que l’Allemagne gagne, nous devons aider la Russie et si la Russie gagne, nous devons aider l’Allemagne, et ainsi les laisser tuer autant de gens que possible. » ... Source »

Condamnés de Bagdad : quand les belles âmes font la leçon
Posté le Juin 05, 2019     Les bonnes âmes disent « La France n’a pas voulu rapatrier ses ressortissants et a préféré les exposer à la peine de mort».
Je pense qu'ils n'ont pas voulu les rapatrier, car ils pourraient parler de l'aide qu'a apporté la France aux djihadistes ! ... Source »

Un «dossier politique» ? Six mois de prison avec sursis contre un homme arrêté par Benalla.
Posté le Juin 05, 2019     Interpellé par Alexandre Benalla au Jardin des Plantes le 1er mai 2018, Khelifa M. a été condamné à de la prison avec sursis pour des violences envers des policiers. Selon son avocate, les faits présumés auraient eu lieu... après son arrestation.
Quant à Benalla il court toujours... ... Source »